Quels sont les symptômes de la ménopause ?

Véronique Cayol

Gynécologue

La ménopause, n’est pas une maladie mais bien un changement physiologique que toutes les femmes vont traverser. Elle se caractérise par un arrêt de l’ovulation et est diagnostiquée par le médecin si la patiente n’a plus ses règles depuis 12 mois

La ménopause peut s'accompagner de nombreux symptômes, Nous en avons sélectionné quelques-uns pour vous !

Les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes

Les bouffées de chaleur se manifestent par une soudaine sensation de chaleur et de transpiration, notamment dans le haut du corps. Quant aux sueurs nocturnes il s’agit de “bouffées de chaleur” nocturnes qui se manifestent par une transpiration excessive la nuit qui se caractérise par des draps, des vêtements mouillés…  

Les bouffées de chaleur sont un symptôme de la ménopause qui touche de nombreuses femmes. 79% des femmes en périménopause, et 39% des femmes ménopausées rapportent avoir des bouffées de chaleur avec une intensité et une fréquence variables. Parmi les principaux déclencheurs des bouffées de chaleur et sueurs nocturnes on compte le stress, la consommation d’alcool ou encore le tabagisme.

Les insomnies

Les troubles du sommeil sont des symptômes courants de la ménopause, l’insomnie étant le plus fréquent.

Les insomnies touchent 57% des femmes en périménopause et 51% des femmes ménopausées. La baisse de moral (syndrome “dépressif”, troubles de l’humeur), concerne 25% des femmes en périménopause et 22% des femmes ménopausées

Cette mauvaise qualité du sommeil est le résultat de la baisse des hormones féminines mais aussi de l’influence d’autres symptômes.

La baisse de libido

Côté sexualité, certains changements peuvent également se faire sentir comme une diminution de la libido, c’est-à-dire une baisse de désir sexuel, de motivation pour une activité sexuelle (chez 40 à 55% des femmes) ou l’absence de fantasmes et de pensées sexuelles.

Cette dernière est provoquée par le bouleversement hormonal de la ménopause qui peut engendrer également un sécheresse vaginale (chez 25-30% des femmes), mais aussi par des facteurs émotionnels et comportementaux tels que la fatigue, le stress, les sautes d’humeur et l’irritabilité, ou même le changement de perception des femmes de leur corps.

La sécheresse vaginale

La sécheresse vaginale est un symptôme qui touche ≈ 30% des femmes. Elle peut s’avérer gênante dans les mouvements du quotidien et les rapports sexuels et peut être ainsi la cause d’une baisse ou une perte de libido.

Comment le vagin se lubrifie-t-il ?

Les glandes de Bartholin sont deux glandes d’un centimètre situées de part et d’autre de la vulve qui participent à la lubrification du vagin en sécrétant un liquide incolore appelé mucus. L’action de ces glandes est fortement influencée par les hormones. 

A la ménopause, la diminution de la production d’oestrogènes entraîne une baisse d’efficacité des moyens naturels d'hydratation et une détérioration des tissus vaginaux, ce qui amène les tissus vaginaux à être plus fins, moins élastiques et plus secs.

La prise de poids

Concernant la prise de poids, une étude a conclu que les femmes prenaient en moyenne 0,8 kilos par an pendant 3 ans autour de la période de l’entrée dans la ménopause. Encore une fois, ce chiffre est très variable d’une femme à l’autre ! Cette prise de poids n’est pas une fatalité. Elle est due au ralentissement du métabolisme basal chez la femme durant cette période : au repos, le corps brûle en moyenne 200 kcal de moins par jour qu’il ne le faisait avant d’entrer en périménopause.

Les troubles cognitifs

Beaucoup de femmes à l’approche de la ménopause disent ressentir un déclin de leur fonction cognitive ; mauvaise mémoire, difficulté à se concentrer, sautes d’humeur… 

31% des femmes préménopausées (qui ne sont pas encore concernées par la ménopause) rapportent être concernées par ce symptôme, contre 44% des femmes ménopausées.  

Tous ces symptômes sont plus ou moins durables, fréquents et invalidants. Mais ils ne sont pas systématiques, toutes les femmes ne seront pas concernées ! 

Pour faire face à ces symptômes, différents traitements et conseils hygiéno-diététiques sont disponibles. 


Sur Omena, vous pouvez retrouver des conseils et astuces de professionnels de la ménopause pour remédier à vos symptômes.


Les symptômes “rares” de la ménopause 

Si certains symptômes de la ménopause tels que les bouffées de chaleur sont assez communs, il existe d’autres symptômes qui le sont moins. 


>> Outre ceux énoncés dans cet article, il existe d’autres symptômes de la ménopause plus ou moins rares, que vous pouvez découvrir sur l’application Omena !


Le cancer du sein, de l’ovaire et le cancer de l’endomètre sont des cancers hormono-dépendants, c’est-à-dire qu’ils sont a minima boostés par certaines hormones (si ce n’est en partie provoqués). Ces cancers sont stimulés par la présence d’oestrogènes dans l’organisme. En résulte donc qu’une ménopause plus précoce, avec une carence en oestrogènes intervenant plus tôt dans l’organisme, aurait un effet protecteur contre ces trois cancers qui interviennent généralement autour de 50 ans.

Télécharger Omena

80% des utilisatrices Omena déclarent que l'application les aide à se sentir mieux physiquement et/ou émotionnellement

après 2 semaines d'utilisation.

Les articles qui pourraient vous intéresser

La baisse de libido

Quand on parle de baisse de libido, on parle de la baisse du désir sexuel, de la motivation à entretenir des rapports sexuels...

Les douleurs articulaires

Passé 50 ans, de nombreuses femmes souffrent de douleurs articulaires. Si l'on attribuait souvent ses douleurs au vieillissement, on sait aujourd’hui...

La sécheresse vaginale

Après l’installation de la ménopause, autour de 30% des femmes ont de la sécheresse vaginale, mais ce symptôme est moins fréquent...

Newsletter

Des conseils, de nouveaux contenus sur l’app... tout pour vous accompagner

durant cette période de votre vie.